Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La danse sur braise, appelée nestinarstvo, est un pont entre le passé et le futur. Elle montre un petit fragment de l'héritage culturel de notre nation.

C'est un phénomène unique et presque inconnu, malgré qu'il existe au cœur de l'Europe au cours des siècles.

Ce phénomène n'est point expliqué - un mystère qui pose beaucoup de questions sans réponses.

Le nestinarstvo est un des plus anciens rites sur les Balkans. Il a survécu les poursuites des fanatiques chrétiens, musulmans et communistes.

Dans un état proche du transe, les habitants du petit village de Strandja - Boulgari - dansent toujours pieds nus sur la braise brûlante comme l'avaient fait leurs arrières-grands-pères il y a des millénaires.

Ils disent : ‘'On ne peut pas etre appris à danser sur la braise à moins qu'il soit né pour etre nestinare. On doit croire que Dieu le protégera, on doit etre bon et ne pas souhaiter à personne du mal. C'est seulement dans ce cas-là qu'on ne sentira pas la chaleur." Les nestinares croient que la préparation spirituelle, les pieds froids, la musique monotone et le rythme de la grosse-caisse sont la clef du succès.

On commence après le coucher du soleil. Le nestinare principal, un homme, qui a une chemise blanche et une ceinture rouge autour des reins, étend la braise en rond sur la place du village Boulgari. Il n'y a pas d'éclairage.

Les spectateurs s'approchent en silence. Au-dessus des collines on n'entend que des coups résonnants de la grosse-caisse. Les nestinares dansent autour du rond de braise, des icones à la main et soudain ils entrent dans la braise. Parfois leurs pieds touchent à peine la terre, parfois ils pressent la braise pour l'éteindre. Leurs visages sont pales, les yeux sont fermés à demi. Les nestinares disent qu'ils atteignent un état de transe mental durant la danse et on pense qu'ils peuvent, au cours de cet état - là, prédire le futur.

L'histoire du nestinarstvo, anathématisé par l'église orthodoxe et défendu par le gouvernement communiste bulgare , peut être suivie jusqu'aux Thraces - la population ancienne de la Bulgarie.

Les Thraces célébraient le soleil, le reconnaissaient comme un de leurs dieux principaux dieux et croyaient en l'immortalité. Les ethnologues pensent que le nestinarstvo est lié à la religion exstatique des thraces et qu'il a ses racines dans les rites dionysiaques. Les ethnologues trouvent que les cris "ich'' , "ech'' que les nestinares poussent durant la danse ont leurs racines dans les cris " iakché '' des participants aux mystères dionysiaques. Ils cherchent aussi l'étymologie du mot nestinare dans le mot grec "anastenazo'' (s'écrier, aspirer).

Les nestinares à Boulgari disent quand meme que cette coutume est héritée de leurs arrières-grands-pères et arrières-grands- mères,que c'est leur devoir comme chrétiens, que s'ils le font, ils sont sains et la récolte est riche, sinon - les maladies et la pauvreté s'installent dans leur communauté.

http://bulgariatravel.org/fr/object/404/Nestinarski_igri

La danse sur les braises ardentes est une des plus anciennes coutumes bulgares, pratiquée dans le passé dans la Thrace du littoral de la mer Égée et qui ne s'est conservée de nos jours que dans quelques villages situés dans la montagne de Strandzha : Balgari, Kosti, Brodilovo. En 2009, ce rite a été inclus dans la liste de l'UNESCO du patrimoine culturel immatériel. Selon certains chercheurs, les racines de ce rite sont à rechercher dans le passé païen de ces terres et proviennent du culte du Soleil des Thraces de l'antiquité.
La danse, les pieds nus sur les braises ardentes, est une coutume rare qui s'est conservée au sein de certaines communautés dont les patrons sont les sains Constantin et Hélène. Bien que la danse sur les braises ardentes soit liée à des rites pratiqués durant toute l'année, son apogée se situe le 3 juin (ancien style), date à laquelle est la fête des deux sains.
On commence la journée du 3 juin par « habiller » les icônes des saints : on les recouvre d'un tissu d'un rouge vif, portant de vieilles pièces d'argent et orné de fleurs. Une procession, à laquelle se joignent tous les habitants du village, porte les icônes jusqu'à la source sacrée de saint Constantin, où l'on procède au lavage rituel de leurs manches.
La préparation du brasier pour les danses commence avant midi. Les braises doivent être obligatoirement répandues de façon à former un cercle régulier, autour duquel s'attroupent les gens pour observer les danses. Dans la soirée, les danseurs (« nestnari »), accompagnés du marguillier, se rendent à la chapelle des saints Constantin et Hélène, où ils aspirent l'air saturé de fumée d'encens et prient devant les icônes. Plus tard, à la tombée de la nuit, devant la chapelle se réunissent tous les habitants du village. Ils viennent, accompagnés des musiciens : un joueur de cornemuse et un tambour, qui exécutent trois airs spéciaux : le premier est joué lors du déplacement de la chapelle au brasier, le second, durant la danse sur les braises et à la fin, vient la mélodie de la ronde dite « de Constantin ». Lorsque la procession rituelle atteint l'emplacement du brasier, arrive le moment culminant de la fête.
Les « nestinars », tombés en l'état de transe, pénètrent dans le cercle de braises ardentes, en poussant des cris particuliers ; le premier d'entre eux fait le tour du cercle, puis il est suivi par les autres danseurs. Très caractéristiques sont les petits pas réguliers par lesquels les « nestinars » se déplacent sur les braises sans que leurs pieds en souffrent. Après la fin de la danse rituelle, les assistants prennent part à la ronde « de Constantin », dansée pour la santé.
De nos jours, le rite est le mieux conservé au village de Balgari, dans la Strandzha, où il a lieu chaque année, le 3 juin, en attirant un public nombreux, venant de tous les pays.
Souvent, dans les villages de la Strandzha et sur le littoral de la mer Noire son organisées des danses sur les braises ardentes également à d'autres dates.

Ритуал Нестинарство - танцуване върху жерава

In English: Fire dancing ritual Nestinarstvo

Категория: Събития и фестивали

Местоположение: Българи

Нестинарството е древен български езически ритуал извършван все още в няколко български и гръцко-говорящи села в Странджа планина. Това е уникална смесица от православни вярвания и езически традиции. Обичаят включва танцуване с боси крака върху тлееща жарава. Един от центровете на традиционното Нестинарство е село Българи.

Ритуалът обикновено се извършва на деня на Св. Св. Константин и Елена (21 май) или когато е празникът посветен на местния светец. По време на церемонията иконите на св. Константин и Елена се изнасят тържествено от параклис в съпровод на тъпан и гайда. Нестинарите обикалят около местната църква три пъти и след това започват да танцуват върху жарава. Смята се, че по време на танца някои от танцьорите достигат състояние на религиозен транс, което обяснява защо краката им нямат изгаряния, а те не чувстват болка.

Днес ритуалът е до голяма степен комерсиализиран и се изпълнява пред чуждестранни туристи в доста от морските ни курорти, от хора, които нямат много общо с оригиналната традиция. Традиционно, правото за извършване на ритуала, се е наследствяло от син или дъщеря, и само тогава, когато титулярът е вече прекалено стар или болен.

Все още има нестинари и места, където се изпълняват оригиналния ритуал в автентичната му форма - предимно в няколко села в Странджа, като едно от най-известните есело Българи.

Нестинарство е обявено официално от ЮНЕСКО за световно нематериално културно наследство.

Nestinari, nestinarstvo, dance sur feu, le village de Boulgari, Strandja.
Nestinari, nestinarstvo, dance sur feu, le village de Boulgari, Strandja.
Nestinari, nestinarstvo, dance sur feu, le village de Boulgari, Strandja.
Nestinari, nestinarstvo, dance sur feu, le village de Boulgari, Strandja.
Nestinari, nestinarstvo, dance sur feu, le village de Boulgari, Strandja.
Nestinari, nestinarstvo, dance sur feu, le village de Boulgari, Strandja.
Nestinari, nestinarstvo, dance sur feu, le village de Boulgari, Strandja.
Nestinari, nestinarstvo, dance sur feu, le village de Boulgari, Strandja.
Nestinari, nestinarstvo, dance sur feu, le village de Boulgari, Strandja.
Nestinari, nestinarstvo, dance sur feu, le village de Boulgari, Strandja.

Nestinari, nestinarstvo, dance sur feu, le village de Boulgari, Strandja.

Tag(s) : #Strandja mistérieuse

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :